Filmographie

« Flore« , ce que soigner veut dire

Par Jean-Christophe Mino, médecin de santé publique et directeur du Centre National de Ressources Soin Palliatif

Le film « Flore » raconte le retour à la vie d’une femme, peintre, touchée par une maladie d’Alzheimer très avancée. Ce film vient bouleverser l’image que nous avons de cette maladie et de ce que, dans ce cas, soigner veut dire.

Le film ébranle bien des idées reçues sur les pathologies cognitives et sur la façon dont on peut entourer les personnes malades. Grâce à ce soin de la vie – et de la nature -, il nous montre une personne vivant et vivante avec son atteinte cognitive. Malgré la maladie, son étrangeté, par-delà du fossé qui nous sépare d’elle, Flore semble une femme « heureuse » comme le pense son fils, le cinéaste Jean-Albert Lièvre. Certes Flore est un cas extra-ordinaire qui relève d’une famille particulière, d’une décision personnelle et de moyens économiques et culturels privilégiés et conséquents. Il ne s’agit pas de célébrer les qualités humaines et professionnelles de ceux qui l’accompagnent. Ce film n’est pas une leçon de morale. Gardons nous d’héroïser des personnages, fussent-ils réels. Contentons nous de faire de leurs pratiques une source de réflexion et de créativité. « Flore » apparaît comme un encouragement à voir autrement les personnes malades d’Alzheimer, et à penser pour elles des soins vivants, inspirés du modèle du soin palliatif et de l’accompagnement.


HIPPOCRATE de Thomas Lilti, 2014

Un film de Thomas Lilti avec Vincent Lacoste, Reda Kateb, Jacques Gamblin – Actuellement au cinéma.

Benjamin, jeune interne, débarque dans le service de médecine interne dont le chef n’est autre que son père. Très vite il va être confronté à la réalité de l’hôpital. De la lingerie où il devra se contenter d’une blouse trois fois trop grande et dont les tâches sont propres lui assure la lingère, aux gardes où, seul, il doit prendre des décisions capitales, le tout assorti au manque de personnel et au matériel défaillant.

Tout le système est passé au crible par Thomas Lilti qui est à la fois médecin généraliste et réalisateur. Le statut des médecins étrangers, la direction des établissements, le mandarinat mais aussi le respect de la volonté des patients en fin de vie, c’est une radiographie de l’hôpital aujourd’hui.


Les yeux ouverts

LesYeuxOuverts de Frédéric Chaudier

Accompagnement des patients par les bénévoles et les équipes soignantes
de la maison médicalisée Jeanne Garnier


doudous_filmEst-ce que les doudous vont au ciel ?
de Michèle et Bernard Dal Molin

Accompagnement des familles confrontées à la mort prochaine de leur enfant


SoinsPaliatifsMouvement_filmLes soins palliatifs en mouvement
de Vincent Varillet

Organisation des soins palliatifs en France, loi Leonetti


mandala_filmLe Mandala
de Michèle et Bernard Dal Molin

Paroles de frères et de soeurs endeuillés


Contact

arespel
Centre hospitalier
rue du Dr Morchoisne
28240 La Loupe

tel02 37 29 90 77
arobasearespel@orange.fr

Actualités

Adhésion

Vous désirez soutenir l'association, téléchargez le bulletin d'adhésion.