5- Sédation

La sédation est la recherche, par des moyens médicamenteux, d’une diminution
de la vigilance, pouvant aller jusqu’à la perte de conscience.
Son but est de diminuer ou de faire disparaitre la perception d’une situation vécue
comme insupportable par le patient.
On recherchera la dose minimale efficace.
La sédation n’a pas pour effet indésirable, inévitable, d’abréger la vie.
De nombreux travaux à l’appui remettent en cause cette croyance avec cette conclusion
sans équivoque : dans le contexte des soins palliatifs, une sédation bien adaptée n’abrège pas la vie.
Il est nécessaire d’anticiper les situations de sédation pour faciliter les décisions prises
dans l’urgence.
En cohérence avec un consensus international, l’utilisation du midazolam est recommandée pour la sédation. La procédure collégiale est vivement conseillée pour cet acte.

Face à un patient qui présente une souffrance existentielle ou psychologique majeure,
la démarche évaluative rigoureuse est nécessaire, mais elle ne saurait faire l’impasse
de la quête intérieure de tout homme parvenu au terme de sa vie.
Source : Médecine Palliative

Recommandations de la SFAP en matière de sédation :
http://www.sfap.org/content/les-recommandations-de-la-sfap


Contact

arespel
Centre hospitalier
rue du Dr Morchoisne
28240 La Loupe

tel02 37 29 90 77
arobasearespel@orange.fr

Actualités

Adhésion

Vous désirez soutenir l'association, téléchargez le bulletin d'adhésion.